• uli seher

[PUBLICATION]



Le projet Barges & Berges porté par BRS a été publié en Décembre dernier dans l'Inventaire des Réinventer qu'édite City Linked.

Le projet est né d’un questionnement sur le rôle que peut jouer la Seine dans les métropoles qu’elle traverse : quels usages peut avoir le fleuve, quels services peut-il rendre ?

Un an et demi avant le lancement de Réinventer la Seine, un groupe de travail se constitue autour de trois amis du monde de la construction qui deviendront plus tard les associés de Barges & Berges. Cette réflexion émerge d’un besoin du bailleur social Paris Habitat, dont les principales opérations immobilières sont situées dans Paris intra-muros. Ce bailleur est souvent amené à réaliser des opérations à tiroir très couteuses lorsqu’il doit trouver des lieux où reloger les locataires dont les appartements sont en cours de rénovation. Pourquoi ne pas envisager un hébergement flottant ? Dans un premier temps cette réflexion passe mal auprès des financeurs refroidis par les difficultés juridiques à assurer de tels produits : il est en effet inhabituel de proposer autre chose que du transport ou des activités logistiques sur des barges mobiles. Lancé un an plus tard, Réinventer la Seine va servir de déclencheur : Cette consultation qui réclame de l’innovation rend légitime l’expérimentation de nouveaux types d’habitat, en lien avec le fleuve. La barrière juridique non résolue, n’est plus un obstacle insurmontable. L’injonction du concours à innover sur les usages liés à l’eau et à redonner une cohérence fonctionnelle à l’axe Seine vient donc appuyer le projet de barges mobiles des trois associés. Enrichie de notaires et des futurs exploitants, l’équipe est désignée lauréate sur deux sites : le port de Tolbiac à Paris et le site du bassin de l’Eure au Havre, ce qui lui permet d’envisager une péréquation entre leurs valeurs foncières respectives et d’assurer l’équilibre économique de l’ensemble.

Les synergies opérées aves les équipements déjà présents sur chaque territoire confèrent un fort ancrage local au projet. La programmation est en effet adaptée aux besoins de chaque ville : Le Havre souhaite animer son campus universitaire, le « Grand Coliving » répond à cette attente en proposant une résidence pour étudiants à l’année. Les barges construites en bois normand transitent par Rouen, et contribuent à faire vivre son chantier naval, ainsi que sa filière bois. Enfin à Paris, la ville souhaite plutôt faire du port de Tolbiac un lieu dynamique en relation avec l’université et les start-ups. L’espace de coworking qui prend place sur les berges du port de Tolbiac comporte un fablab qui vient compléter l’offre de station F adjacente, et le « Grand Travailleur » (qui occupe l’une des barges en circulation) propose une activité de formation complémentaire au Coworking. Enfin, Yes We Camp occupera une barge qui pourra se déplacer entre Paris et Le Havre et qui animera le quartier. Les différents éléments de programmes sont donc bien appropriés à leurs contextes territoriaux respectifs. Ils pourront également s’adapter aux événements comme les jeux Olympiques de paris ou l’Armada au Havre qui exigent une offre d’hébergement supplémentaire, pendant quelques jours ou quelques semaines.

D’après les propose de Uli Seher, cofondateur (BRS architectes ingénieurs)


39 vues

NOUS TROUVER :

Tél :  + 33 1 48 00 06 93

Fax : + 33 1 48 24 21 60

Email : brs@brsarchi.com

NOUS CONTACTER:

  • Black Instagram Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black YouTube Icon

© 2019 BRS architectes ingénieurs l Tous droits réservés l mentions légales